Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ÉCRITOIRE  POÈMES & NOUVELLES 

 Toi mon Paris

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
celan
Visiteur
celan
81 messages postés
   Posté le 09-02-2010 à 17:36:12   Voir le profil de celan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à celan   

Toi mon Paris

Toi la ville aux premiers baisers volés
Ta tour Eiffel la dame de fer
Paris avec ton vocabulaire gouleyant
Surtout du côté de Belleville et Ménilmontant
Tu es déjà la ville de la haute couture, des peintres
Des écrivains, tu adores les poètes.
Avec ton grand cœur tu essayes de protéger les clochards
Parfois ivrognes, parfois pommées, souvent émerveillés
De ta beauté . Ils dorment sous tes ponts l’été comme l’hiver ;
Ils prient aux pieds de ton église, boulevard St-Germain.
Où tous ces jeunes affluent pour descendre dans les boites de jazz
Ou se payer une toile en descendant le Boulevard Saint-Michel
Eux qui ont une préférence pour le Quartier Latin
Tandis que d’autres préfèrent les Champs Elysées,
Et voir la Concorde qui te fait de l’œil, déjà par la hauteur de l’Obélisque,
Puis par la splendeur des chevaux de Marly, on se sent littéralement enveloppé.
Et après le jardin des Tuileries, le Louvre nous ouvre ses portes
Avec ses tableaux où les dominances des ocres, des gris bleutés
Elevant au plus haut niveau ces peintures anciennes nous font rêver
Ces hommes au talent inné, travaillant avec des moyens rudimentaires
Ont réalisé des chefs-d’œuvre où l’intensité et la richesse de ceux-ci
Font les plus beaux tableaux du monde.
Tous ces grands peintres avaient le souci du réalisme avec leur degré
D’observation impressionnant.
Rien qu’avec le Louvre Paris tu me séduis
Et avec tout le reste je succombe.
Paris ville de tous les paradoxes, ville des hauts lieux de la création
Intellectuelle et artistique où l’atmosphère des beaux restaurants
De la Coupole, du Dôme et de la Rotonde, souligne le quartier Montparnasse
Alors tu rajouteras ton Olympia, ton panthéon, tes catacombes, tes jardins
Aux pelouses très vertes où se reposent les pigeons.
Ton caveau de la Hûchette, ta place des Vosges, ta tour Saint-Jacques,
Ton opéra Bastille, Paris quand au moyen âge tu avais compris les appétits
Et les rêves du monde malgré tes souffrances, tu es lucide, tu es active la nuit
Tu as su conserver tes grands amours, tes grands littéraires.
Reste avec tes charmes et ton peuple galant, j’aime t’écouter vivre.

Auteur Celan : le 10. 01. 2006.


--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ÉCRITOIRE  POÈMES & NOUVELLES  Toi mon ParisNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade