Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LE GRENIER DE CHRONOS  DATES, Evénements & Personnalités 

 Napoléon III célébré à Bucarest

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 25-10-2008 à 00:57:09   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Napoléon III, le "père fondateur" de la Roumanie, célébré à Bucarest


Portrait de Napoléon III peint par Hippolyte Flandrin (1809-1864)
exposé au musée de Versailles

Empereur au bilan controversé en France, Napoléon III est célébré en tant que "père fondateur" de la Roumanie, dans le cadre d'une exposition accueillie à partir de jeudi et jusqu'en février au Musée national d'art de Bucarest, à l'occasion du bicentenaire de sa naissance.

Réunissant quelque 200 oeuvres d'art, documents et photographies rares provenant de 39 musées et institutions de Roumanie et de France, l'exposition "Napoléon III et les Principautés roumaines" retrace le rôle "providentiel" joué par l'empereur, neveu de Napoléon 1er, dans l'union de la Moldavie avec la Valachie, en 1859, mais aussi les étroits liens culturels tissés entre les deux pays.

"Cette exposition montre combien l'évolution politique vers un Etat indépendant roumain s'est accompagnée d'échanges artistiques très forts avec la France", a déclaré le directeur des musées nationaux et du Domaine des châteaux de Compiègne et curateur de l'exposition, Emmanuel Starcky.

A travers des lettres et des pétitions adressées à Napoléon III (1808-1873) et à son ministre des Affaires étrangères, le comte Walewsky, le visiteur découvre également à quel point la France a représenté un espoir et un modèle pour les hommes politiques roumains de l'époque.

"Sans Napoléon III, la Roumanie n'existerait peut-être pas", résume l'historien roumain Lucian Boia, auteur d'un ouvrage intitule "Napoléon III le mal-aimé", publié en France en 2008.

"L'empereur a été un défenseur du principe des nationalités, plus que toute autre personnalité de son époque. Il a aidé à unifier l'Italie, contribué à l'unification de l'Allemagne et souhaité aider la Pologne, mais le projet qui lui a réussi à 100% a été l'union des Principautés roumaines", a-t-il expliqué.

L'exposition, qui sera itinérée à Compiègne en mars, commence par évoquer les Occidentaux ayant voyagé en Moldavie et en Valachie aux 18e et 19e siècles et se termine en 1881, année du couronnement du roi Carol 1er.

Outre l'implication du souverain français dans l'union des Principautés, elle évoque également la mobilisation des intellectuels français en faveur de cette aspiration des Roumains, la francophilie des premiers dirigeants des Principautés unies, Alexandru Ioan Cuza et le futur roi Carol Ier, ou encore les rapports artistiques entre la Roumanie et la France sous le Second Empire, explorés par des parallèles entre tableaux de peintres des deux pays.

La participation des Principautés unies à l'exposition universelle de 1867 à Paris, qui représenta une étape décisive pour leur reconnaissance sur la scène internationale, est pour sa part amplement présentée.

Le bicentenaire de Napoléon III est également marqué ces jours-ci en Roumanie par la Fondation historique FIRO, à l'origine de l'érection en 1998 au centre de Bucarest d'un buste du souverain, et qui organise à l'Académie roumaine un colloque et une exposition lui rendant hommage.

Selon sa co-fondatrice, Mme Mandana de Batten, qui se rappelle avoir été "choquée de la mauvaise connaissance" du rôle joué par la France dans la naissance de l'Etat indépendant roumain, "l'important est d'entretenir le souvenir" de l'empereur dans la mémoire des Roumains.

Le décrivant comme le "premier empereur écologiste, très en avant sur son époque", elle regrette qu'il fut "mal compris" par les Français, "son ennemi juré, Victor Hugo, allant jusqu'à le traiter de 'Napoléon le Petit' ".

Mais, après tout, dit-elle, "si on sait quel est l'héritage de l'empereur, on se demande ce que Victor Hugo a fait pour les Roumains."

(AFP - 24/10/08)
----------------------------

AFP a écrit :

Mais, après tout, dit-elle, "si on sait quel est l'héritage de l'empereur, on se demande ce que Victor Hugo a fait pour les Roumains."

Victor Hugo avait certainement déjà bien assez d'occupations du côté français, tout simplement... à moins qu'il n'ait eu, carrément, rien à faire de ce qui se passait du côté des principautés roumaines... allez, savoir

--------------------
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 21-11-2008 à 16:08:02   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Surtout quand on voit ce qu'elle est devenue, la Roumanie... Moi je comprends que le mecton Hugo aie eu d'autres chats à fouetter

--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Pierma
Modérateur
Pierma
1276 messages postés
   Posté le 02-12-2008 à 21:32:33   Voir le profil de Pierma (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Pierma   

Citation :

"L'empereur a été un défenseur du principe des nationalités, plus que toute autre personnalité de son époque. Il a aidé à unifier l'Italie, contribué à l'unification de l'Allemagne (...) a-t-il expliqué.


Contribué à l'unification de l'Allemagne !

Pour contribuer, on peut dire qu'il a contribué ! Cet imbécile a déclaré sans raison la guerre à la Prusse, provoquant l'alliance de toute l'Allemagne, l'invasion de la France, le siège de Paris, et au final... la proclamation de l'Empire allemand dans la Galerie des Glaces à Versailles.

Bismarck disait que Napoléon III était "un grand manque de talent méconnu."

En prime, perte de l'Alsace-Lorraine.

Contribué ! Je cherchais le mot !

Citation :

Le décrivant comme le "premier empereur écologiste, très en avant sur son époque", elle regrette qu'il fut "mal compris" par les Français, "son ennemi juré, Victor Hugo, allant jusqu'à le traiter de 'Napoléon le Petit' ".

Mais, après tout, dit-elle, "si on sait quel est l'héritage de l'empereur, on se demande ce que Victor Hugo a fait pour les Roumains."


Victor Hugo a lutté pour l'idée de liberté et... heu.. contribué. A la naissance de la première république européenne. Je pense que le monde entier en a profité.

Bon, on sait enfin pourquoi les Français ont une cote aussi incroyable en Roumanie. (C'est le plus francophone des pays de l'Est.)

Ce n'est pas pour des raisons bassement sexuelles, mais grâce à Napoléon III.


Edité le 02-12-2008 à 21:33:25 par Pierma




--------------------
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu.
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LE GRENIER DE CHRONOS  DATES, Evénements & Personnalités  Napoléon III célébré à BucarestNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade