Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LE JARDIN DE GAIA  Planète TERRE : ENVIRONNEMENT & Autres 

 Une "cité végétale" exposée à Bruxelles

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 08-04-2009 à 22:10:09   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

L'architecte Luc Schuiten crée la "cité végétale" exposée à Bruxelles


"Il suffirait qu'un jardinier doué sème quelques graines de plantes bien choisies au pied de nos immeubles en béton, sur les toits, ou dans les cages d'escaliers, pour que nos villes retrouvent couleurs, harmonie et poésie."

C'est avec ce rêve bien dans l'air du temps que l'architecte Luc Schuiten nous fait franchir les portes de ses "cités végétales", exposées au Musée du Cinquantenaire de Bruxelles jusqu'au 30 août prochain.

En quelques coups de crayon, il présente comme une évidence la métamorphose de nos environnements urbains, qui passeraient en quelques décennies de l'ère du tout béton à une osmose parfaite entre l'humain et le végétal.

Les plantes viendraient se fixer sur les points névralgiques des bâtiments, des carrefours. Leur croissance savamment contrôlée animerait les immeubles d'un élan céleste, à faire s'extasier le plus désabusé des employés de bureau.

Pour transformer la ville en organisme vivant, Schuiten a quelques mots fétiches : "archiborescences", "habitarbres" ou "biomimétisme", eux-mêmes nés de cette communion souhaitée entre nature et urbanisme.

Pas difficile de deviner quelles pourraient être les racines de ses rêves, qui évoquent "Tistou les pouces verts", un classique de la littérature pour enfants.
Luc Schuiten, membre d'une éminente famille d'architectes, graphistes et auteurs de bandes dessinées, a grandi à Bruxelles bercé de références à l'Art Nouveau, qui tentait déjà d'introduire du végétal dans une ère industrielle alors en plein essor.

Depuis plus de 30 ans qu'il bûche sur ses visions arborées, certaines n'ont plus rien d'utopique. Un bon paysagiste peut aujourd'hui transformer un toit en promenade plantée, un balcon en cocon abritant un jardin d'hiver...
Mais Luc Schuiten va beaucoup plus loin. Il rêve d'utiliser des siècles d'expérience accumulés par la nature pour repenser la façon dont nous construisons ou chauffons nos bâtiments.


"Souvent les problèmes que rencontrent les humains ont déjà été résolus par les animaux ou les plantes. En s'y intéressant, on trouve des solutions naturelles pour relever nos défis humains", dit-il pour expliquer son intérêt pour le biomimétisme.
Il imagine ainsi des villes où les murs auraient cédé la place à des parois en fibre textile similaire aux cocons des vers à soie, où le système de climatisation serait calqué sur celui d'une termitière, où chacun verrait son espace naturellement délimité par l'enchevêtrement des branches d'un figuier étrangleur.

Luc Schuiten réinvente aussi les moyens de locomotion, un travail qu'il laissait déjà entrevoir dans des bandes dessinées co-signées avec son frère François.
Sa ville se parcourt au volant d'un "chenillard" (qui sait se faire, selon les besoins, transport individuel et collectif), en mini-avion "ornithoplane" ou encore en "sauteraile", tenue alliant prothèse ailée et chaussures à ressorts aux effets proches de bottes de sept lieues.

A l'heure où développement durable et environnement sont sur toutes les lèvres, il en ressort un tableau, futuriste mais séduisant, d'univers "bio" ultra-sophistiqué.

Agé de 65 ans, l'artiste se donne, dans une biographie en forme de clin d'oeil, jusqu'en 2035 pour faire mûrir ses projets... avant de périr en testant un de ses ornithoplanes.

(AFP - 08/04/09)
--------------------------------

Voilà une exposition que j'aimerais pouvoir visiter...

Pour en savoir plus, deux URL :
- le site du Musée du Cinquantenaire de Bruxelles
- le site officiel de l'exposition


--------------------
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 13-04-2009 à 15:34:42   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Qu'on commence déjà par limiter la pollution, quand l'air sera moins rempli de fumées gaz et poussières chimiques elle aura déjà plus de gueule, la ville.

Alors bon, pour le côté vision utopique, d'accord, mais pour le côté pratique... Elles crèveraient bien vite, ses plantes, dans nos villes.

--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 20-04-2009 à 22:26:09   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

ça dépend, TL : certaines plantes résistent mieux que d'autres. Mais, effectivement, rien de ne sert de planter "du vert" si l'on ne commence pas par limiter les dégâts côté pollution. Sinon, on verra peut-être des plantations autour de nous, mais nous nous baladerons tous avec un masque sur le nez pour les voir... pas très sympathique, comme perspective.

Autre point aussi à souligner : passer la ville au vert pour rendre les gens moins moroses, ça ne peut fonctionner que partiellement. A courir sans arrêt après le temps comme nous le faisons de nos jours, qui aura (ou prendra) le temps d'admirer la verdure ?

Cela dit, l'architecte Luc Schuiten a au moins le mérite de chercher des solutions pour humaniser un peu nos cubes de béton. C'est déjà ça, non ?

--------------------
Coolness
Poète inspiré
Coolness
665 messages postés
   Posté le 21-04-2009 à 15:27:28   Voir le profil de Coolness (En vacances)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Coolness   

Il cherche des solutions utopiques, comme dit TL c'est beau, très beau même !
Mais inutile.


Celà dit j'aime bien

--------------------
Qu'attendre d'un peuple qui découvre les informations dans les shows people ? Bien sûr qu'ils s'en fichent ! Ils attendent la chute. Ils attendent... Non. Ce n'est pas vrai. Ils se préoccupent plus d'eux mêmes que du monde dans lequel ils vivent, c'est tout. Ils veulent le confort, pas la sécurité.
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LE JARDIN DE GAIA  Planète TERRE : ENVIRONNEMENT & Autres  Une "cité végétale" exposée à BruxellesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade