Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LA FONTAINE DE JOUVENCE  Le Puits aux LOISIRS 

 Les bienfaits du PAILLAGE

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
12339 messages postés
   Posté le 13-05-2007 à 15:28:03   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Les bienfaits du paillage


Au jardin, le paillage fait partie des opérations de prévention indispensable, et ce, pour plusieurs raisons :
- il joue le rôle de "bouclier" contre les coups de chaleur et la sécheresse,
- et il est également un bon protecteur contre les mauvais herbes.
Sans oublier que certains paillages représentent un apport nutritif non négligeable.

Protecteur contre les mauvaises herbes : pourquoi ? Parce qu'en couvrant la terre avec un paillage, la germination des graines est bloquée, car elles sont privée de lumière : donc, plus de mauvaises herbes !

Quand au rôle de bouclier contre la sécheresse, il va de soit qu'avec un paillage, l'évaporation de l'eau est ralentie, d'où une réduction importante des arrosages !

Quel que soit le matériau utilisé, la mise en place d'un paillage est simple et la même pour tous : il suffit simplement de les répandre sur un sol bien nettoyé et préalablement humidifié. Quand à l'épaisseur à placer, tout dépend du matériau.

Parmi les nombreux matériaux proposés en jardineries, il est parfois difficile de s'y retrouver... Pourtant chacun a son utilité, ses avantages, et parfois même, ses inconvénients. Voici un petit tour d'horizon de ces différents matériaux qui devrait vous permettre de faire le bon choix.

Sachez d'abord qu'il existe 3 catégories de matériaux pour réaliser un paillage.




Pour un paillage DURABLE

Avantage : il s'agit de matériaux qui mettent plusieurs années à se décomposer. Votre paillage durera donc longtemps ! Bien évidemment, il faudra ici une épaisseur conséquente de matériau, sachant que celui-ci se "tassera" avec le temps.
Voici les différents matériaux pour un paillage durable :



Les COPEAUX DE BOIS
De couleur naturelle ou teintés (bleu, rouge, orange, jaune...), ils allient le côté utilitaire à l'aspect décoratif. Elaborés à partir de bois recyclés, ils n'ont subi aucun traitement chimique et leur pH est neutre. Ils s'utilisent de préférence au pied des végétaux permanents demandant peu de travaux (arbres et arbustes), ce qui évite d'avoir à déplacer les copeaux.
Usage : arbres et arbustes.
Epaisseur : 5 à 10 cm.
Durée de vie : 5 ans
Particularités : décoratif et pH neutre.



Les ECORCES DE PIN
Les écorces de pin sont en fait des résidus de scieries, et généralement issus de pins maritimes. A placer dans les massifs ou au pied des fruitiers, ainsi que dans les allées. Il en existe de différents calibres : les plus petites sont plus faciles à étaler et idéales pour les massifs de rosiers et d'arbustes, ainsi que pour les haies...mais il en faut davantage pour un paillage correct.
Attention toutefois : leur pH peut modifier à la longue le taux d'acidité ou d'alcalinité de votre terrain !
Usage : massifs, arbres fruitiers, allées.
Epaisseur : 5 à 10 cm.
Durée de vie : 3 à 5 ans
Particularité : acidifient le sol.




Pour un paillage SAISONNIER

Comme son nom l'indique, ce paillage ne durera que jusqu'à l'automne. Chaque année, il sera donc à renouveler pour protéger votre jardin durant la saison chaude. Les matériaux utilisés sont plus légers que ceux du paillage durable, ce qui permet un transport des sacs (des petits sacs jusqu'à 100 litres) plus aisé.



Les FIBRES VEGETALES
Tirées des écorces d'arbres feuillus, elles conviennent au paillage des massifs d'arbustes, de légumes ou de fleurs. En se décomposant, les fibres forment un bon terreau au pH neutre, à enfouir lors du labour qui suit la culture. Leur intérêt est double : elles forment un paillis efficace et, une fois décomposées, elles nourrissent le sol. En vrac, ou sous forme de disques, elles sont parfois mélangées à des algues.
Usage : massifs, potager, arbres et arbustes.
Epaisseur : 5 cm.
Durée de vie : 1 saison.
Particularité : excellent terreau.


Les COQUILLES de FEVES DE CACAO
Rien de tel pour parfumer votre jardin d'une délicieuse odeur de chocolat (mais qui ne dure que quelques heures après l'étalement). De couleur brune, les fèves sont décoratives. Une fois votre sol bien désherbé et retourné pour l'aération, les coquilles de fèves de cacao sont à répandre à la main. Elles s'agglomèrent grâce à une gomme qu'elles secrètent, ce qui compense leur légèreté. La "plaque" ainsi formée est alors homogène et protectrice. De brun clair, elles deviennent presque noires au fil des semaines, avant de se décomposer.
Usage : massifs, potager.
Epaisseur : 3 à 5 cm.
Durée de vie : 1 saison.
Particularités : s'agglomèrent naturellement ...mais peuvent moisir !



Les PAILLETTES DE LIN
Présentées en fines brindilles, elles sont très légères. Mouillez-les pour qu'elles restent plaquées au sol, sinon le vent les emportera ! En plus d'un grand pouvoir de rétention d'eau, elles assurent un bon bouclier thermique. Une fois la saison de jardinage terminée, enfouissez-les dans le sol, car elles constituent un bon terreau. Elles sont idéales pour les massifs de fleurs : leur couleur claire mettant en valeur les corolles. Il est facile de les étaler avec une petite griffe qui se glisse aisément entre les plants. Une fois mises en place, n'oubliez pas de les mouiller pour éviter que le vent les emporte !
Usage : massifs de fleurs, arbres, arbustes, potager.
Epaisseur : 5 à 10 cm.
Durée de vie : 1 saison.
Particularités : forte rétention d'eau, bonne protection thermique, excellent terreau.



Les PAILLETTES DE CHANVRE
Je vous vois venir... Non, ça n'a rien à voir avec le chanvre indien !
Proche des paillettes de lin, celles de chanvre s'utilisent dans les mêmes endroits. Légères et souvent proposées en gros volumes, les paillettes de chanvre assurent une couverture efficace du sol. Absorbant jusqu'à 5 fois leur volume en eau, elles diminuent de façon conséquente les arrosages. A la fin de la saison de jardinage, enfouissez-les dans le sol, qu'elles enrichiront. Autre avantage : leur pH est neutre et ne modifie pas la nature du sol, même en cas d'utilisations répétées.
Usage : massifs de fleurs, arbres, arbustes, potager.
Epaisseur : 5 cm.
Durée de vie : 1 saison.
Particularités : forte rétention d'eau, bonne protection thermique, excellent terreau.




Pour un paillage DE JARDINIERES

Etant donné le peu de surface à recouvrir et le risque de modification rapide du pH de votre terreau, on ne placera pas, en jardinières, n'importe quel matériau pour réaliser un paillage.



La TOURBE
Issue de la décomposition de sphaignes, elle se présente sous 2 formes :
- blonde, la plus superficielle, (pas de commentaires, hein... )
- brune, la mieux décomposée.
La tourbe blonde est plutôt employée comme paillis au pied des plantes fleuries. Utilisée pour alléger les terres lourdes, la tourbe fait aussi office de paillis, car elle retient l'eau. Elle s'utilise sur de petites surfaces : donc tout à fait adaptée aux jardinières ! Mouillez-la bien avant de l'étaler, et ne la laissez jamais sécher complètement : sa réhumidification est difficile car l'eau glisse dessus.
Usage : plantes fleuries.
Epaisseur : 5 cm.
Durée de vie : 1 saison.
Particularités : forte rétention d'eau. Ne pas laisser sécher complètement !



Les BILLES D'ARGILE
Les billes d'argile expansée absorbent l'humidité et la restitue lentement. Leur emploi est donc recommandé (entre autres) pour les végétaux d'intérieur. (Cela dit, je les utilise également pour toutes mes jardinières et potées, mais également pour recouvrir le sol des gros bacs contenant mes arbres fruitiers nains ). Etalez vos billes d'argile sur un terreau déjà humide. Avantage supplémentaire : leur coloris, qui s'harmonise bien avec le feuillage des plantes et les contenants.
Usage : jardinières, potées, petites plates-bandes.
Epaisseur : 4 à 5 cm.
Durée de vie : illimitée.
Particularités : neutres et décoratives.



Les GRAVIERS DE SCHISTE ARDOISIER
Utilisés aux mêmes fins que les billes d'argile expansée, les graviers de schiste ardoisier assurent également la couverture des potées et des jardinières. Pour les avoir testé, je ne les recommande pas pour les massifs. D'une part, ces graviers finissent par s'enfoncer dans la terre. Et, d'autre part, la forme de ces graviers étant irrégulière, les racines de certaines plantes peuvent en être blessées. Donc, usage à limiter de préférence aux potées et jardinières.
Usage : jardinières, potées, petites plates-bandes.
Epaisseur : 4 à 5 cm.
Durée de vie : illimitée.
Particularités : neutres et décoratives ...mais risque de blessures des racines !

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LA FONTAINE DE JOUVENCE  Le Puits aux LOISIRS  Les bienfaits du PAILLAGENouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum