Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LA GRANGE AUX GAZETTES  La Gazette du MONDE 

 Si vous êtes à Paris le 14 novembre...

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 30-10-2009 à 22:59:19   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Un site web veut distribuer de l'argent dans Paris,
la préfecture s'interroge

Une société internet a annoncé jeudi vouloir distribuer plusieurs dizaines de milliers d'euros en liquide le 14 novembre dans les rues de Paris, une initiative inédite qui préoccupe la préfecture soucieuse d'éventuels "troubles à l'ordre public".

Pour faire la promotion de son site Mailorama.fr, la société de droit belge Rentabiliweb veut faire distribuer des pochettes contenant de l'argent par des hôtesses circulant dans un autobus découvert aux couleurs de la marque.

"Cinq mille bourses contenant chacune un tract et un billet de banque", d'une valeur comprise entre 5 et 500 euros, seront distribués aux Parisiens "sans aucune contrepartie", a indiqué à l'AFP Stéphane Boukris, responsable de l'opération.

La distribution aura lieu le samedi 14 novembre entre 14 et 17 heures à l'occasion de "trois haltes" dans des lieux représentatifs de la capitale qui seront dévoilés 48 heures avant.

Le montant total qui sera distribué n'a pas été révélé.

"On s'attend à attirer des dizaines de milliers de personnes" , a souligné M. Boukris, en ajoutant qu'une "quinzaine d'agents de sécurité au minimum" seraient présents pour éviter tout risque de débordement.

La Préfecture de police de Paris indiqué à l'AFP qu'elle "étudi(ait) avec attention le risque de trouble à l'ordre public que pourrait représenter cette distribution d'argent" et qu'elle s'était "saisie de la question juridique en étudiant la légalité de ces pratiques inédites à (sa) connaissance dans les rues de Paris".

Mailorama.fr est spécialisé dans le "cash back" (remboursement d'argent), activité qui consiste à rétribuer les internautes qui effectuent des achats en ligne chez ses partenaires, en leur reversant une petite partie de la somme déboursée.

Le but de l'opération est "de promouvoir ce qu'on fait tous les jours sur notre site : distribuer du cash", fait valoir le responsable de cette opération, qui estime que "cela n'a rien de choquant".

Lancé en 2004, le site a distribué "plus d'un million d'euros" en 2008, selon son fondateur Cyril Dubreau, cité dans le communiqué.

(AFP - 29/10/09)
-----------------------------------

Ah ben c'est sûr : pour une fois qu'à Paris l'Etat ne prend pas l'argent, mais qu'on en distribue ...la préfecture s'interroge !

--------------------
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 15-11-2009 à 00:58:19   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Distribution d'argent :
le coup de pub dégénère à Paris

Un coup de pub organisé par une société internet qui voulait distribuer de l'argent près de la Tour Eiffel de Paris a dégénéré à la suite de l'annulation de l'événement qui a engendré la colère de milliers de personnes massées sur les lieux.

Déçus par l'annulation, de nombreux jeunes ont violemment protesté. Un véhicule a été vandalisé, des projectiles lancés contre des policiers et un photographe roué de coups, a constaté un journaliste de l'AFP.

La police a procédé à une dizaine d'interpellations et neuf personnes ont été placées en garde à vue, selon la préfecture.

La société Rentabiliweb, à l'origine de l'opération, a "déploré les débordements qui ont eu lieu", assurant qu'elle avait pris "toutes les précautions" et "garanties de bon déroulement".

Le ministère de l'Intérieur a "annoncé son intention de déposer plainte contre l'organisateur de l'événement à l'origine de ces troubles", a précisé à l'AFP la Préfecture de police.

La Préfecture a rappelé qu'elle avait fait savoir à l'organisateur que "la distribution d'argent comme support publicitaire était interdite" et qu'elle avait souligné "les risques de troubles à l'ordre public dont il est responsable".

La PP fait valoir qu'elle ne disposait "pas juridiquement" de la faculté d'interdire la manifestation elle-même, dès lors qu'elle était passible d'une simple "contravention".

Rentabiliweb a souligné de son côté que sa filiale Mailorama "avait reçu l'autorisation formelle et écrite d'organiser la manifestation".

Selon la Préfecture de police, jusqu'à 7.000 personnes étaient présentes sur les lieux vers 12H30, au plus fort de l'événement.

Rentabiliweb avait décidé de distribuer 40.000 euros environ, répartis dans cinq mille bourses contenant chacune un tract et un billet de banque d'une valeur comprise entre 5 et 500 euros.

Des centaines de personnes, dont beaucoup de jeunes, faisaient déjà le pied de grue dès 06H00 place Joffre (Paris VIIe), lieu prévu de l'événement, à quelques mètres de la Tour Eiffel.

Malgré le froid et la pluie, elles avaient fait le déplacement en famille ou entre amis et venaient en majorité de la banlieue parisienne.
"Je ne crois plus au Père Noël mais un petit billet de 100 euros ne ferait pas de mal", a renchéri Françoise, la cinquantaine, au chômage depuis un an.

Gérard, un Parisien d'une quarantaine d'années, "(se) demande si finalement ce n'était pas un canular". "Ce qui est sûr, c'est qu'ils se sont fait une grosse pub".

Seule une cinquantaine d'agents de sécurité avait été engagée. Des barrières métalliques avaient été installées, aussitôt enjambées par la foule, créant de légères bousculades.

Dès 11H00, la décision était prise d'annuler l'opération. "Suite à des troubles majeurs à la circulation dans le secteur Champ de Mars et d'importants mouvements de foule, la Préfecture de police de Paris a demandé à l'organisateur (...) de ne pas procéder à la distribution d'argent", a expliqué à l'AFP la Préfecture de police.

Le président de Rentabiliweb, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, a annoncé qu'il "reverserait l'intégralité de la somme qui était prévue (dans le cadre du budget publicitaire, ndlr) au Secours populaire", soit "environ 100.000 euros".

Vers 15H00 les derniers badauds s'étaient dispersés dans le calme, selon la préfecture.

La maire UMP du VIIe Rachida Dati a condamné une "provocation irresponsable et inacceptable".

(AFP - 14/11/09)
-------------------------------------

Comme quoi "croire au Père-Noël"...

--------------------
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 15-11-2009 à 01:17:05   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Par contre croire aux vandales et aux ahuris, ça reste une valeur sûre...

--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LA GRANGE AUX GAZETTES  La Gazette du MONDE  Si vous êtes à Paris le 14 novembre...Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade