Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ORATOIRE  Le Coin des CINÉPHILES 

 Sorties en salle le 24 octobre

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
12339 messages postés
   Posté le 24-10-2007 à 23:44:51   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Sorties en salle le 24 octobre

"Paranoid Park"

De Gus Van Sant (Etats-Unis, 1H25). Avec Gave Nevins, Taylor Momsen, Lauren McKinney.
L'auteur d'"Elephant", Palme d'or en 2003, explore avec une ferveur esthétique renouvelée le spleen et la fragilité de l'adolescence, avec cette plongée dans l'inconscient d'un jeune skater meurtrier. Eternel ado en jeans et baskets de 55 ans, Gus Van Sant a tourné son 18e film dans sa ville de Portland, dans l'Oregon, et adapté le roman éponyme signé par un écrivain du cru, Blake Nelson. Impeccablement construit, ce " 'Crime et châtiment' au lycée" (comme le définit son auteur) colle aux pas d'Alex, gamin skater de 16 ans qui tue accidentellement un agent de sécurité aux abords d'une aire de skate-board mal famée de Portland, le "Paranoid Park". Noyé dans sa culpabilité, Alex fait, en voix off, le récit d'une nuit fatale au fil de flash-backs qui plongent le spectateur dans son état émotionnel. Van Sant, qui est aussi peintre, photographe et musicien, livre un film visuellement envoûtant où il intègre de belles séquences de skate tournées en super huit, aériennes et quasi oniriques. Doté d'une bande originale soignée et fortement évocative qui mêle la musique de Beethoven à celles de Nino Rota, Elliott Smith et Ethan Rose, "Paranoid Park" a reçu en mai le Prix du 60e anniversaire du Festival de Cannes.

"Le deuxième souffle"

D'Alain Corneau (France, 2H36). Avec Daniel Auteuil, Monica Bellucci, Michel Blanc, Jacques Dutronc.
Trente ans après le maître du polar Jean-Pierre Melville, Alain Corneau adapte le roman "Le Trou" de José Giovanni, avec une pléiade de stars dans les rôles principaux. En 1960, Gu, un célèbre gangster vieillissant qui purge une peine de prison à vie, s'évade de prison, une nuit. L'un de ses complices meurt dans l'aventure, mais lui s'en tire et se cache dans une planque procurée par Manouche, son ancienne maîtresse, que protège le fidèle Alban. En manque d'argent et traqué par le commissaire Blot, Gu décide de participer à un dernier hold-up. Figure centrale du film, Gu est un bandit au code de l'honneur dépassé, qui a coupé ses liens avec une pègre autrefois disciplinée, mais dont les règles ont bien changé. Corneau, qui revient au polar après "Série noire" et "Le Cousin", a axé tout son film sur cette opposition entre anciens et modernes et puisé dans le cinéma asiatique (Johnnie To, John Woo...) ses références. Un jeu parfois empesé des acteurs et une reconstition minutieuse des éclairages, décors, codes et langage des classiques films de gangsters de l'après-Seconde guerre mondiale, dont le résultat peut sembler artificiel à l'écran. Avertissement au public.

"Nocturna, la nuit magique"

Film d'animation de Victor Maldonado et Adrian Garcia (Espagne, France, 1H20).
Un superbe dessin animé expressionniste à l'étrange ambiance bleutée, qui peuple les nuits enfantines d'une faune poétique et explore une peur universelle, celle du noir. Un petit garçon prénommé Tim vit à l'orphelinat, où chaque soir il s'endort après avoir salué "son" étoile, qu'il a baptisée Adhara, dans le ciel. Un soir, alors qu'il est monté sur le toit pour mieux voir Adhara, il fait une chute et manque de se briser les os. Sauvé par le Berger des Chats, il le suit et découvre une ribambelle d'étranges créatures: le petit peuple de la nuit. Mais une ombre menaçante ne tarde pas à mettre en péril leur ballet bien réglé. Dans ce monde inquiétant, déserté par les adultes, Tim va devoir combattre sa peur du noir, apprend-on au fil de "Nocturna", car l'ombre menaçante n'est rien d'autre que la matérialisation de sa propre angoisse. Clair pour les adultes, le message pourra sembler brouillé aux enfants, en particulier les plus jeunes car certaines scènes du film sont d'autant plus angoissantes qu'elles sont visuellement très fortes. Le film est signé par deux jeunes réalisateurs espagnols, Victor Maldonado et Adria Garcia, qui ont confié la musique au Français Nicolas Errera - la moitié du duo électro Grand Popo Football Club avec l'animateur de télévision Ariel Wizman.

"L'étrange Noël de Monsieur Jack en 3D"

Une version en 3D du film d'Henry Selick (Etats-Unis, 1H15 - Titre original : The nightmare before christmas 3D).
Il était une fois un Roi des citrouilles qui en avait assez de préparer chaque année la sempiternelle fête de Halloween. Il découvrit un jour la merveilleuse fête de Noël, avec ses cadeaux, ses guirlandes colorées et son sapin... et voulut lui aussi jouer au père Noël et semer la joie autour de lui. Le superbe conte de Tim Burton, poétique et drôle, à la fois touchant et grinçant, est ici magnifiquement servi par la 3D, qui met en valeur la délicatesse des décors et la grâce des personnages conçus en pâte à modeler. Réalisé par Henry Selick, le film est inspiré d'un poème écrit par Tim Burton alors qu'il était animateur chez Disney au début des années 1980.

"Stardust, le mystère de l'étoile"

De Matthew Vaughn (Etats-Unis, 2H02 - Titre original : Stardust). Avec Robert de Niro, Michelle Pfeiffer, Claire Danes.
Un conte fantastique, plein de sorcières et de pirates, imaginé par l'écrivain Neil Gaiman et porté à l'écran par le réalisateur Matthew Vaughn, qui s'inscrit dans le filon des grands films de divertissement familial dont Hollywood a la secret, à grands renforts d'effets spéciaux. Au XIIe siècle, un petit village est ceinturé par un mystérieux mur qui depuis toujours, dissuade les habitants de s'aventurer dans le royaume voisin, peuplé de sorcières et de pirates volants. Mais un beau jour, un jeune villageois tombe amoureux de sa jolie voisine et lui promet en cadeau, une étoile tombée du ciel. La seule solution est d'escalader le mur. La chasse aux sorcières se transforme en quête initiatique, non dépourvue d'humour.

"Never forever"

De Gina Kim (Corée du Sud, Etats Unis, 1H41)/ Avec Vera Farmiga, Jung Woo Ha, David McInnis.
Sophie et Andrew, son mari aux origines coréennes, forment un joli couple mixte de la haute société new-yorkaise. Mais la stérilité d'Andrew menace de faire sombrer leur amour. Sophie décide alors, seule, d'avoir un enfant d'un autre. Ce sera Jihah, un immigré clandestin originaire de Corée, avec lequel elle entame une relation tarifée qui ne la laissera pas tout à fait de glace. Vera Farmiga, excellente dans un petit rôle des "Infiltrés" de Martin Scorsese, tient le rôle principal de "Never Forever", qui a obtenu le Prix du Jury lors du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2007.

"Le brahmane du Komintern"

Documentaire de Vladimir Léon (France, 2H08).
Du Mexique à la Russie, d'Allemagne en Inde, Vladimir Léon part à la recherche d'un formidable aventurier-révolutionnaire-philosophe du Bengale, M.N. Roy. Dans les pays qu'il a traversés, son souvenir est aujourd'hui quasi évanoui. Fondateur d'un parti communiste dans le Mexique de Zapata, dirigeant de l'Internationale communiste à la naissance de l'Union soviétique, militant antistalinien et antinazi dans l'Allemagne d'avant-guerre, politicien et philosophe athée dans l'Inde de l'indépendance... Le portrait d'un héros modeste, au coeur des plus grands projets de libération du XXe siècle.

"Le coeur des hommes 2"

De Marc Esposito (France, 1H55). Avec Bernard Campan, Gérard Darmon, Marc Lavoine, Jean-Pierre Darroussin.
La suite, quatre ans après la sortie du premier "Coeur des hommes" (1,5 million d'entrées au box office français), des aventures des quatre amis (Alex, Antoine, Jeff et Manu) leurs rapports avec le sexe féminin, leurs secrets partagés.

"Détrompez-vous"

De Bruno Dega et Jeanne Le Guillou (France, 1H28). Avec Mathilde Seigner, François Cluzet, Alice Taglioni, Roschdy Zem.
Deux couples officiels, un troisième, clandestin, et un quatrième formé par défaut, tel est le point de départ de "Détrompez-vous", un "film amoral, comme la vie" selon ses auteurs.

"La part animale"

De Sébastien Jaudeau (France). Avec Sava Lolov, Rachida Brakni
Avertissement au public.
Arrivé avec femme et enfant en plein coeur de l'Ardèche, Etienne voit sa vie basculer aux premiers jours de son embauche dans un élevage ultramoderne de dindons Douglas. Au contact de Chaumier, son nouveau patron, et des oiseaux dénaturés de l'exploitation, Etienne se métamorphose.

"Les rois de la glisse"

Film d'animation d'Ashley Brannon et Chris Buck (Etats-Unis, 1H28 - Titre original : Surf's sup).
Sur sa banquise, le jeune pingouin Cody rêve de devenir le champion du monde des surfeurs. Il quitte son univers glacial pour rejoindre le paradis ensoleillé de l'île de Pin Goo où va se dérouler la compétition. Sa rencontre avec un vieux surfeur surnommé "Geek" va changer son destin.

--------------------
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
4623 messages postés
   Posté le 25-10-2007 à 01:49:35   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Holala... Toujours rien de vraiment tentant... Morne saison, c'est pas maintenant que je me fendrai d'un ticket de ciné -_-

--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Arielle
London international student
Modérateur
Arielle
1513 messages postés
   Posté le 25-10-2007 à 17:20:47   Voir le profil de Arielle (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Arielle   

Ben perso, je peux regarder regarder les 3/4 de films avant tout le monde et en VO, donc je prefere les regarder la bas, et pis ici vu le rapport qualite-prix.....on s'abstiendra de commentaire.

--------------------
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
12339 messages postés
   Posté le 27-10-2007 à 02:34:44   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Visiblement, tu les regardes même 2 fois

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ORATOIRE  Le Coin des CINÉPHILES  Sorties en salle le 24 octobreNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum