Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ORATOIRE  Le Coin des CINÉPHILES 

 Sorties en salle ce 22 novembre

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 01:29:32   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Sorties en salle ce mercredi 22 novembre

"Casino royale"

De Martin Campbell (Etats-Unis, 2H18). Avec Daniel Craig, Eva Green, Mads Mikkelsen, Judi Dench. Avertissement au public.
Dans ce dernier épisode des aventures de 007, tiré du premier roman homonyme d'Ian Fleming, James Bond perd en spectaculaire ce qu'il gagne en humanité, sous les traits de Daniel Craig, qui campe un espion complexe, moins maître de lui-même car jeune, violent et vaniteux, et gagnant à grand peine son "permis de tuer" symbolisé par son nom de code "00". Ecrite en 1953 mais transposée en 2006, l'intrigue de "Casino royale" le voit affronter Le Chiffre (Mads Mikkelsen), énigmatique banquier de la nébuleuse terroriste internationale, après les attentats du World Trade Center. Pour ruiner ce Méchant, amateur de poker et de paris en bourse, et le mettre ainsi hors d'état de nuire, Bond doit le battre sur le tapis vert, lors d'une partie de tous les dangers au Casino Royale. Une absence de gadgets et de décors futuristes, d'ennemis baroques et mégalomanes, une raréfaction des spectaculaires course-poursuites et des poupées Barbie: la sobriété caractérise ce dernier James Bond, qui gagne en intensité dramatique. Si les costumes du mythique espion sont toujours coupés sur mesure, on le voit saigner et transpirer abondamment, chuter sans élégance, être torturé nu, attaché à une chaise et ôter la vie à ses adversaires sans panache.

"Coeurs"

D'Alain Resnais (France, 2H05). Avec Sabine Azéma, Isabelle Carré Laura Morante, Pierre Arditi, André Dussolier, Lambert Wilson, Claude Rich.
Dan (Lambert Wilson) et Nicole (Laura Morante) sont un couple en crise, à la recherche d'un appartement de trois pièces à Paris, que Thierry (André Dussolier), agent immobilier, tente de leur dénicher. Charlotte (Sabine Azéma), la secrétaire de Thierry, très croyante et prude, prête à celui-ci une cassette vidéo de son émission religieuse préférée. Après l'avoir visionnée, Thierry n'est plus le même. De son côté Dan, ancien militaire exclu de l'armée et au chômage, passe ses journées à boire dans un bar, se confiant à Lionel (Pierre Arditi), le barman. Il rencontrera bientôt Gaëlle (Isabelle Carré), la soeur de Thierry. La vie solitaire de six personnages dont les destinées se croisent ou se font écho, dans le quartier parisien de la Grande Bibliothèque très stylisé, où la neige tombe à gros flocons. A 84 ans, Resnais ("Hiroshima, mon amour", "Providence", "Mélo", "Smoking/No smoking" ) adapte une pièce du dramaturge britannique Alan Ayckbourn, à qui il emprunte ses ambiances ambiguës et ses dialogues sur le fil du rasoir. Cette comédie mélancolique a remporté le prix de la mise en scène au festival de Venise 2006.

"L'étoile du soldat"

De Christophe de Ponfilly (France, 1H45). Avec Sacha Bourdo, Patrick Chauvel, Mohammad Amin, Ahmad Shah Alefsourat.
Nikolaï, jeune Russe, ne rêvait que de passer du bon temps avec de "jolies filles" et sa guitare, mais les généraux de l'Armée Rouge ont pris son destin en main en l'envoyant à la guerre en Afghanistan, où sa route a croisé celle du journaliste et cinéaste Christophe de Ponfilly. Profondément marqué par sa rencontre avec le soldat russe, Ponfilly a parcouru clandestinement depuis 1981 les montagnes de la vallée du Panjshir (nord-est de l'Afghanistan), où il est devenu un proche du commandant Ahmad Shah Massoud, et le témoin privilégié de la lutte des moudjahidines afghans contre l'envahisseur soviétique. De son expérience afghane, le journaliste tirera le livre "l'Etoile du soldat", consacré à Nikolaï, qu'il portera à l'écran peu de temps avant sa disparition en mai 2006 à l'âge de 55 ans.

"The Host"

De Bong Joon-ho (Corée du Sud, 1H59). Avec Byun Hee-bong, Ko A-sung, Song Kang-ho, Park Hae-il, Bae Doo-na. Avertissement au public.
Propriétaire d'un petit snack au bord du fleuve, Park Hee-bong (Byun Hee-bong) est un père dévoué qui a élevé seul ses trois enfants et couve son unique petite-fille, l'adolescente Hyun-seo (Ko A-sung). Le père de cette dernière, Gang-du (Song Kang-ho, héros de "Memories of murder", "JSA", "Sympathy for Mr Vengeance"...), est un être mal dégrossi, presque simple d'esprit. Un jour, une créature inconnue surgit des profondeurs du fleuve et enlève Hyun-seo avant de disparaître dans les eaux. Les Park vont déployer des trésors d'énergie et de ruse pour se lancer au secours de l'adolescente que personne, sauf sa famille, ne veut croire vivante. Jubilatoire et décapant, le film, tout à la fois vrai divertissement, mise en garde écologique et critique sociale, politique et médiatique.

"Allez Yallah !"

Documentaire de Jean-Pierre Thorn (France, 1H56).
Un poème épique à la gloire d'une caravane de femmes qui se donnent la main, des deux côtés de la Méditerranée, pour combattre l'intégrisme religieux. A pied, en bus, ou en taxi, sous des tentes berbères dressées chaque jour au coeur des douars et bidonvilles du Maroc comme des banlieues en France, une poignée de caravanières (musulmanes ou pas) réunissent les femmes dans l'espace public pour dire leurs droits, prendre conscience de leur force et danser leur soif de liberté.

"Le dernier caravansérail"

D'Ariane Mnouchkine (France).
Le spectacle théâtral créé en 2003 par le Théâtre du Soleil, une troupe venue des quatre coins du monde, fondée par Ariane Mnouchkine à la fin des années 1960 à la cartoucherie de Vincennes. Au fil de ses voyages, Mnouchkine, pour qui le théâtre est un spectacle total et profondément politique, a rencontré des exilés afghans, kurdes, et iraniens. Elle a composé une pièce à partir de ces miettes de destins, ces parcelles de vie d'hommes et de femmes que l'on nomme "réfugiés", "clandestins" ou "migrants", mais qui entre eux s'appellent avec noblesse les "voyageurs".

"Fast food nation"

De Richard Linklater (Grande-Bretagne, Espagne, 1H40). Avec Patricia Arquette, Ethan Hawke, Bobby Cannavale, Paul Dano, Luis Guzman.
Don Henderson, chef du marketing de la chaîne des Mickey's Fast Food Restaurants, fait face à un sérieux problème : de la viande contaminée a été découverte dans les stocks de steaks surgelés du hamburger vedette de la marque. Quittant ses confortables bureaux de Californie du Sud, il part à la découverte des abattoirs et de leurs employés immigrés, des élevages surpeuplés et des centres commerciaux de l'Amérique profonde. L'adaptation du livre éponyme de Eric Schlosser, vendu à 1,4 millions d'exemplaires dans le monde.
"Fast Food Nation" était en compétition au dernier festival de Cannes.

"Montag"

De Ulrich Köhler (Allemagne, 1H28). Avec Isabelle Menke, Hans-Jochen Wagner, Amber Bongard, Trystan Wyn Pütter.
Nina, son mari Frieder et leur petite fille Charlotte ont quitté Berlin pour Kassel, où ils rénovent une vieille maison. Un jour, Nina s'en va sans un mot. Elle erre avant d'atterrir dans un complexe hôtelier de montagne, où une ancienne star du tennis se laisse exploiter comme un animal de cirque. Après la rencontre de ces deux coeurs esseulés, rien ne sera plus comme avant pour Nina.

"Pardonnez-moi"

De Maïwenn avec Pascal Greggory, Aurélien Recoing, Hélène de Fougerolles, Marie-France Pisier (France, 1H28). Avertissement au public.
Alors qu'elle attend son premier enfant, Violette décide de lui offrir un film sur sa famille. Caméra au poing, elle va révéler un à un les secrets de sa famille en affrontant à tour de rôle sa mère, ses soeurs, un journaliste que sa mère a connu vingt ans plus tôt, et enfin son père. Le premier film (tourné en dix-sept jours et fortement basé sur l'improvisation) d'une jeune comédienne, soeur de l'actrice Isild Le Besco, dont la célébrité a démarré avec "Le Pois chiche", un one woman show autobiographique et acide où elle scrutait sa propre enfance, marquée par une mère qui voulait faire d'elle une star de cinéma.

"Perhaps love"

Comédie musicale de Peter Ho-sun Chan (Chine, 1H47). Avec Jacky Cheung, Takeshi Kaneshiro, Ji Jin-hee, Zhou Xun.
A Pékin, Lin Jian Dong espère percer dans le cinéma lorsqu'il tombe amoureux de la jolie danseuse de bars Sun Na. Ces deux coeurs solitaires s'éprennent l'un de l'autre, puis s'éloignent lorsque Sun Na, qui veut fuir la misère, abandonne Lin Jian Dong pour un homme susceptible de la rendre célèbre. Dix ans plus tard, devenue une star, elle est la compagne du cinéaste Ni Wen, qui prépare une comédie musicale dont elle sera la vedette. Mais elle doit donner la réplique à son ancien amoureux, devenu lui aussi un acteur célèbre et populaire.

"Le petit monde de Bahador"

Trois courts métrages d'animation de Behzad Farahat, Ali Asgharzadeh, Abdollah Alimorad (Iran, 55 minutes).
Un hérisson téméraire qui guide ses frères et soeurs dans une forêt mystérieuse, deux bonhommes au coeurs vaillants qui apprennent à construire ensemble et une communauté de souris tyrannisée par un roi cruel, sont les héros de ces trois petits films d'animation. Chacun a une technique particulière : le premier met en scène des marionnettes, le deuxième fait appel à la 2D, et le dernier, à la pâte à modeler.

"Saw III"

Film d'horreur de Darren Lyn Bousman (Etats-Unis, 1H45). Avec Tobin Bell, Shawnee Smith, Angus McFayden, Bahar Soomekh. Le film pourrait être interdit aux moins de 18 ans, la décision n'était pas encore prise lundi à 17H.
Le Tueur au puzzle a mystérieusement échappé à ceux qui pensaient le tenir. Tandis que la police s'évertue à l'arrêter, ce génie criminel décide de reprendre son jeu terrifiant avec l'aide de sa protégée, Amanda. Quant au docteur Lynn Denlon et à Jeff, ils ne le savent pas encore, mais ils sont les nouveaux pions de la partie qui va commencer. Ce film d'horreur sanglant qui s'adresse à un public avide de sensations fortes, est le troisième volet d'une série décriée par la critique pour son étalage de sadisme et de mauvais goût.

"Shop girl"

D'Anand Tucker (Etats-Unis, 1H44). Avec Claire Danes, Steve Martin, Jason Schwartzman, Bridgette Wilson-Sampras.
Mirabelle, vendeuse du rayon gants de Saks à Bervely Hills, est une jeune femme désabusée qui n'aspire qu'à devenir artiste. Entre les deux hommes de sa vie, Ray Porter, riche quinquagénaire divorcé et Jeremy, jeune musicien paumé, son coeur balance... L'adaptation au cinéma du roman homonyme écrit en 2000 par l'acteur comique américain Steve Martin, qui interprète l'un des rôles.

"Trust the man"

De Bart Freundlich (Etats-Unis, 1H40). Avec David Duchovny, Julianne Moore, Liam Broggy, Billy Crudup, Maggie Gyllenhaal.
La vie de couple de Tom prend l'eau, tout comme celle de son jeune frère Tobey. Le premier débute une aventure, le second croise une ancienne petite amie de faculté. Face aux mensonges, aux doutes et aux non-dits de leurs compagnons, Rebecca et Elaine devront choisir : feront-elles voler leur couple en éclats ?

Réédition :

"Les anges du péché" de Robert Bresson (France, 1H13).
Avec Renée Faure, Jany Holt, Sylvie, Mila Parély, Silvia Monfort.

--------------------
Eisenheit
Death Bride
Modérateur
Eisenheit
1333 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 06:40:02   Voir le profil de Eisenheit (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eisenheit   

Bon, mes potes voudront voir Casino Royale... Ben ça va pas manquer.


--------------------
N'est pas mort ce qui a jamais dort,
Mais au fil des ères peut mourir même la Mort.
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 22:16:55   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Curieusement, je pense que je resterai fidèle aux Bond incarnés par Dalton et Connery


--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Eisenheit
Death Bride
Modérateur
Eisenheit
1333 messages postés
   Posté le 22-11-2006 à 08:31:34   Voir le profil de Eisenheit (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eisenheit   

L'acteur actuel me semble... euh.... nul, mais bon.


--------------------
N'est pas mort ce qui a jamais dort,
Mais au fil des ères peut mourir même la Mort.
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 22-11-2006 à 22:03:31   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Comment ça, t'as déjà vu le film ?


--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Eisenheit
Death Bride
Modérateur
Eisenheit
1333 messages postés
   Posté le 23-11-2006 à 00:49:51   Voir le profil de Eisenheit (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eisenheit   

Non, mais tellement d'extraits... Et des images de lui... Et il lui manque un charisme fou...


--------------------
N'est pas mort ce qui a jamais dort,
Mais au fil des ères peut mourir même la Mort.
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 23-11-2006 à 13:50:25   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Je suis d'accord avec Eisen : il "n'accroche" pas du tout, ce nouvel interprère de 007. C'est un Bond qui ne m'inspire absolument pas... Sean Connery, c'était tout de même autre chose !!


--------------------
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 23-11-2006 à 23:55:20   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Eisenheit a écrit :

Non, mais tellement d'extraits... Et des images de lui... Et il lui manque un charisme fou...


Tu comptes le remplacer au pied levé peut-être ? xD

Sans déconner, on dit bien qu' "on ne fait plus les choses comme avant"... c'est valable aussi pour le cinéma :/


--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Eisenheit
Death Bride
Modérateur
Eisenheit
1333 messages postés
   Posté le 28-11-2006 à 07:18:38   Voir le profil de Eisenheit (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eisenheit   

Je parie que je fais mieux que lui, et puis y'a de belles femmes dans ce film non? Un James Bond trash ça vous tente pas? xD


--------------------
N'est pas mort ce qui a jamais dort,
Mais au fil des ères peut mourir même la Mort.
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 28-11-2006 à 22:18:55   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Et un James Bond gore après, peut-être ?


--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Simulacre
Modérateur
Simulacre
1115 messages postés
   Posté le 07-12-2006 à 10:15:56   Voir le profil de Simulacre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Simulacre   

Je suis allée voir Fast Food Nation.

Moralisateur à souhait, sans grand intérêt.


--------------------
Allo soeurette ? Es-tu habituée aux plans looses ? Ne me demandes pas pourquoi, mais je suis enfermé avec Wayne à clef chez moi. ThunderLord
Eisenheit
Death Bride
Modérateur
Eisenheit
1333 messages postés
   Posté le 07-12-2006 à 12:48:58   Voir le profil de Eisenheit (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eisenheit   

James Bond est bon voire très bon, pour ma part!


--------------------
N'est pas mort ce qui a jamais dort,
Mais au fil des ères peut mourir même la Mort.
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ORATOIRE  Le Coin des CINÉPHILES  Sorties en salle ce 22 novembreNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade