Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ORATOIRE  Le Coin des CINÉPHILES 

 Sorties en salle ce 03 janvier

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 02-01-2007 à 00:51:05   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Sorties en salle ce mercredi 03 janvier

"Hollywoodland"

D'Allen Coulter (Etats-Unis, 2H06). Avec Ben Affleck, Adrien Brody, Diane Lane, Bob Hoskins, Ted Atherton, Robin Tunney.
Le 16 juin 1959, l'acteur George Reeves (Ben Affleck), invincible héros du feuilleton télévisé "Les Aventures de Superman", est retrouvé tué d'une balle dans sa maison des collines de Hollywood. Véritable icône de la télévision américaine, il laisse derrière lui des millions de fans sous le choc. Malgré les circonstances étranges de sa mort, la police conclut au suicide et clôt aussitôt l'affaire. Mais la mère de Reeves n'entend pas en rester là. Elle engage un détective privé, Louis Simo (Adrien Brody). Pour lui, la clé du mystère se trouve dans la liaison que Reeves entretenait avec Toni (Diane Lane), l'épouse d'Eddie Mannix (Bob Hoskins), l'un des directeurs des tout puissants studios Metro-Goldwyn-Mayer (MGM).
Le rôle de George Reeves a valu à Ben Affleck le prix d'interprétation masculine au 63e festival de Venise. Allen Coulter, réalisateur de séries télévisées ( "Les Sopranos", "Sex and the city", "X-Files", "Six feet under" ) affirme sa maîtrise dans ce premier long-métrage de cinéma, attestant la qualité des productions télévisées en provenance des Etats-Unis depuis près d'une décennie.

"Le Violon"

De Francisco Vargas (Mexique, 1H38). Avec Don Angel Tavira, Gerardo Taracena, Mario Garibaldi.
En noir et blanc, "Le violon" s'ouvre par une sèche séquence de torture. Cette séquence, filmée par une caméra posée au sol, crée une asphyxiante impression de réalisme. Dans cette région montagneuse du Mexique, la violence implacable, des militaires s'abat comme la foudre, frappant n'importe qui, n'importe quand. Les militaires pillent, torturent et exécutent des paysans dont le crime est simplement d'appartenir à l'un des peuples indigènes rejetés par la société mexicaine depuis des siècles. Dans un petit village de cette montagne rocailleuse, vivent Don Plutarco (Don Angel Tavira), frêle vieil homme, son fils Genaro (Gerardo Taracena) et son petit-fils Lucio (Mario Garibaldi). Le grand-père joue du violon, le fils joue de la guitare, tandis que l'enfant fait la manche. Mais tous trois font aussi partie d'un mouvement de rébellion armée paysanne, la "guerrilla campesina" qui dénonce la misère et réclame des terres.
Un premier film d'une grande pureté formelle, infiniment poignant et magnifique, qui ne tombe jamais dans le pathos.

"Une grande année"

De Ridley Scott (Etats-Unis, 1H58). Avec Russell Crowe, Marion Cotillard, Didier Bourdon, Albert Finney, Abbie Cornish.
Max Skinner (Russell Crowe) est un trader britannique de l'espèce la plus cynique et glaciale, pour qui humilier ses subordonnés est un sport quotidien. Un matin, Max apprend que son oncle Henry (Albert Finney) lui lègue le mas provençal noyé dans les vignes dans lequel, enfant, il passait de joyeux étés. A peine a-t-il foulé la terre de sa nouvelle propriété que Max, imperméable aux sentiments, devine la petite fortune qu'il en tirera auprès de crédules acheteurs, car le domaine, exploité par Francis (Didier Bourdon) ne produit qu'un affreux vin au goût amer. Mais la succession se complique avec l'arrivée de Christie (Abbie Cornish), prétendue fille cachée de l'oncle Henry, et tout vacille lorsqu'il croise la fougueuse Fanny (Marion Cotillard), serveuse au restaurant du village...
L'adaptation du roman "A good year" écrit par l'anglais Peter Mayle, qui a quitté une vie trépidante de publicitaire pour s'installer en Provence. Si les gags souffrent souvent d'un manque de rythme ou à l'inverse, d'une curieuse accélération, le film se déroule assez agréablement, servi par le jeu de Russell Crowe, couronné d'un Oscar pour sa prestation dans le péplum "Gladiator", déjà sous la direction de Ridley Scott.

"Election 1"

De Johnnie To (Hongkong, 1H41). Avec Simon Yam, Tony Leung Ka Fai, Wong Tin Lam.
Trois fois récompensé aux derniers Hong Kong film Awards (film, scénario, réalisateur), le film brosse le portrait d'une des plus anciennes triades locales, organisation criminelle qui s'apprête à se choisir "démocratiquement" un nouveau "délégué général". Des rivalités surgissent entre deux candidats. Attaché au sens de l'honneur, Lok (Simon Yam) a le soutien du plus respecté des "oncles", Teng (Wong Tin Lam). Son adversaire, "Big D" (Tony Leung Ka Fai), est une tête brûlée qui méprise la tradition. Lorsque Lok est finalement élu pour deux ans, Big D conteste sa légitimité en s'emparant du sceptre du Dragon, que les chefs élus se transmettent depuis des générations. Un acte qui, en dépit des efforts conjugués des "parrains" et de la police pour "maintenir un équilibre", provoquera une violente réaction en chaîne.
Une mise en scène très chorégraphique, menée sur un rythme inhabituel dans le cinéma d'action, où To joue les entomologistes, observateur des enjeux du pouvoir à travers le portrait d'hommes à la fois détestables et touchants.

"Jours d'août"

De Marc Recha (Espagne, 1H33). Avec Marc Recha, David Recha.
David propose à son frère jumeau, Marc, de partir en van, un peu au hasard, sur les traces d'un journaliste catalan disparu. C'est l'été, un été torride et caniculaire. Traversant des paysages contrastés, ils poussent toujours plus loin vers le Sud. Un "voyage initiatique hanté par les fantômes de l'Espagne".
"Pau et son frère", de Marc Recha, avait été présenté en compétition au festival de Cannes en 2001.

"Loft"

De Kiyoshi Kurosawa (Japon, 1H51). Avec Yuri Adachi, Noricho Eguchi, Haruhiro Katô.
Reiko, jeune écrivain auréolée par la récente obtention d'un prix littéraire, étouffe dans son petit appartement tokyoïte. Aidée par son éditeur, elle décide par conséquent de s'installer dans une grande maison isolée de tout. Elle rencontre un archéologue victime d'étranges malaises depuis qu'il a déterré une momie vieille de mille ans.

"Le dernier des fous"

De Laurent Achard (France, 1H36). Avec Julien Cochelin, Pascal Cervo, Annie Cordy, Fettouma Bouamari.
Dans la ferme de ses parents, Martin, 11 ans, assiste, désemparé, à la désintégration de sa famille. Sa mère vit cloîtrée dans sa chambre, son frère aîné se noie dans l'alcool et son père, sous l'emprise de la grand-mère, assiste impuissant à la déchéance familiale. Martin se prépare à mettre fin à toute cette confusion...


Rééditions :

- "Mr and Mrs Smith" d'Alfred Hitchcock (Etats-Unis, 1941, 1H35). Avec Carole Lombard, Robert Montgomery, Gene Raymond.

--------------------
Simulacre
Modérateur
Simulacre
1115 messages postés
   Posté le 03-01-2007 à 00:00:06   Voir le profil de Simulacre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Simulacre   

Je compte allée voir HollywoodLand, ainsi que Election I.

Je trouve cette période assez creuse, cinématographiquement parlant. Espérons que cela rependra après les fêtes.


--------------------
Allo soeurette ? Es-tu habituée aux plans looses ? Ne me demandes pas pourquoi, mais je suis enfermé avec Wayne à clef chez moi. ThunderLord
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 03-01-2007 à 00:26:46   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

C'est vrai que nous ne sommes pas très gâtés, ces temps-ci...


--------------------
Eisenheit
Death Bride
Modérateur
Eisenheit
1333 messages postés
   Posté le 04-01-2007 à 12:35:38   Voir le profil de Eisenheit (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eisenheit   

Euhhh, je sais pas pour vous, mais Cashback et Ghost Rider se profilent, sans compter :
HP5
Spiderman 3
Sin City 2
Apocalypto
Hannibal Lecter
La nuit au musée
300
Transformers

L'année semble bien partie. xD


--------------------
N'est pas mort ce qui a jamais dort,
Mais au fil des ères peut mourir même la Mort.
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 04-01-2007 à 13:33:17   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Il ne reste plus qu'à attendre qu'ils arrivent dans nos salles....


--------------------
Simulacre
Modérateur
Simulacre
1115 messages postés
   Posté le 04-01-2007 à 15:29:14   Voir le profil de Simulacre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Simulacre   

Eisenheit a écrit :

Euhhh, je sais pas pour vous, mais Cashback et Ghost Rider se profilent, sans compter :
HP5
Spiderman 3
Sin City 2
Apocalypto
Hannibal Lecter
La nuit au musée
300
Transformers

L'année semble bien partie. xD


Cashback : pas entendu parlé.

Ghost Rider : à prendre au énième degré dans ce cas.

Harry Potter 5 : je ne l'ai toujours pas lu, et de ce que j'ai pu voir comme film, je préfère les livres. Néanmoins, les films restent très plaisants.

Spiderman 3 : non merci, pas pour moi.

Sin City 2 : je dis oui !

Hannibal Lecter : c'est-à-dire, je divage ou ce film existait déjà ?

La nuit au musée : pas entendu parlé.

300 : j'ai vu la bande-annonce, en effet, ça a l'air d'être quelque chose.

Transformers : pas entendu parlé.


--------------------
Allo soeurette ? Es-tu habituée aux plans looses ? Ne me demandes pas pourquoi, mais je suis enfermé avec Wayne à clef chez moi. ThunderLord
Eisenheit
Death Bride
Modérateur
Eisenheit
1333 messages postés
   Posté le 05-01-2007 à 10:18:53   Voir le profil de Eisenheit (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Eisenheit   

Hannibal Lecter, c'est l' "enfance" d'Hannibal.
Ghost Rider risque d'être vachement sympa, j'aime le concept. xD
SM3 : il "paraîtrait" que Venom serait dans le film, immanquable pour les fans de Marvel, donc...
La nuit au musée : un film humoristique bien bizarre. xD

Cashback : regarde la BA


--------------------
N'est pas mort ce qui a jamais dort,
Mais au fil des ères peut mourir même la Mort.
Simulacre
Modérateur
Simulacre
1115 messages postés
   Posté le 05-01-2007 à 22:34:35   Voir le profil de Simulacre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Simulacre   

Je viens de regarder la bande-annonce de Cashback, ça a l'air spécial, intéressant... pourquoi pas.

En ce qui concerne l'acteur principal, je pensais l'avoir vu quelque part, je ne me suis pas trompée, il me semble que c'est le capitaine de l'équipe de Quidditch dans Harry Potter.


--------------------
Allo soeurette ? Es-tu habituée aux plans looses ? Ne me demandes pas pourquoi, mais je suis enfermé avec Wayne à clef chez moi. ThunderLord
Simulacre
Modérateur
Simulacre
1115 messages postés
   Posté le 07-01-2007 à 10:56:45   Voir le profil de Simulacre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Simulacre   

Audrey a écrit :

Sorties en salle ce mercredi 03 janvier

"Hollywoodland"

D'Allen Coulter (Etats-Unis, 2H06). Avec Ben Affleck, Adrien Brody, Diane Lane, Bob Hoskins, Ted Atherton, Robin Tunney.
Le 16 juin 1959, l'acteur George Reeves (Ben Affleck), invincible héros du feuilleton télévisé "Les Aventures de Superman", est retrouvé tué d'une balle dans sa maison des collines de Hollywood. Véritable icône de la télévision américaine, il laisse derrière lui des millions de fans sous le choc. Malgré les circonstances étranges de sa mort, la police conclut ausuicide et clôt aussitôt l'affaire. Mais la mère de Reeves n'entend pas en rester là. Elle engage un détective privé, Louis Simo (Adrien Brody). Pour lui, la clé du mystère se trouve dans la liaison que Reeves entretenait avec Toni (Diane Lane), l'épouse d'Eddie Mannix (Bob Hoskins), l'un des directeurs des tout puissants studios Metro-Goldwyn-Mayer (MGM).
Le rôle de George Reeves a valu à Ben Affleck le prix d'interprétation masculine au 63e festival de Venise. Allen Coulter, réalisateur de séries télévisées ( "Les Sopranos", "Sex and the city", "X-Files", "Six feet under" ) affirme sa maîtrise dans ce premier long-métrage de cinéma, attestant la qualité des productions télévisées en provenance des Etats-Unis depuis près d'une décennie.


J'y suis allée hier soir. Très contente dans l'ensemble.

Une ambiance sympathique - où l'on passe successive de la vie de l'acteur à l'enquête et inversement - et un très bon jeu d'acteur, j'aimais déjà Adrien Brody, Ben Affleck remonte dans mon estime.


--------------------
Allo soeurette ? Es-tu habituée aux plans looses ? Ne me demandes pas pourquoi, mais je suis enfermé avec Wayne à clef chez moi. ThunderLord
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ORATOIRE  Le Coin des CINÉPHILES  Sorties en salle ce 03 janvierNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade