Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ORATOIRE  Le Coin des CINÉPHILES 

 Sorties en salle le 14 janvier

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
12339 messages postés
   Posté le 12-01-2009 à 23:18:46   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Sorties en salle le 14 janvier

"Les Insurgés"

De Edward Zwick (USA, 2H17). Avec Daniel Craig, Jamie Bell, Liev Schreiber.
Basé sur des faits réels et joué par un Daniel Craig aussi physique que dans ses rôles de James Bond, "Les insurgés" d'Edward Zwick relate la survie héroïque d'un groupe de juifs qui échappèrent aux camps de la mort nazis en se cachant dans la forêt biélorusse. Le film a été tourné en Lituanie dans des décors naturels.

"Fados"

De Carlos Saura (Portugal/Espagne, 1H25). Avec Chico Buarque de Hollanda, Caetano Veloso.
Le réalisateur espagnol Carlos Saura bouscule les conventions en introduisant une chorégraphie pour accompagner ce chant traditionnel portugais, emprunt de nostalgie et de mélancolie, généralement écouté dans le recueillement. Ce film retrace son évolution, de ses origines africaines et brésiliennes jusqu'aux interprétations plus innovantes dues à une nouvelle génération d'artistes qui occupe aujourd'hui le devant de la scène. "Fados" est le dernier volet de la trilogie du cinéaste espagnol consacré à la musique, après Flamenco en 1985 et Tango en 1998, nommé pour l'Oscar du meilleur film étranger.

"Un homme et son chien"

De Francis Huster (France, 1H34). Avec Jean-Paul Belmondo, Hafsia Herzi, Jean Dujardin.
Avec ce drame psychologique réalisé par Francis Huster, Jean-Paul Belmondo fait un retour émouvant à l'écran à 75 ans, sept ans après un accident vasculaire cérébral et une longue rééducation (toujours en cours), pour surmonter des difficultés d'élocution et de motricité.
"Le Magnifique" (titre d'une de ses comédies à succès, en 1973) interprète cette fois-ci un vieil homme blessé par la vie, livré à la rue du jour au lendemain, avec un chien pour seul compagnon. Dans les notes de production, Jean-Paul Belmondo dédie ce retour au cinéma aux jeunes handicapés qu'il a croisés pendant sa convalescence.

"La guerre des miss"

De Patrice Leconte (France, 1H29). Avec Benoît Poelvoorde, Olivia Bonamy, Christian Charmetant.
Pour la première fois, Patrice Leconte dirige l'acteur belge Benoît Poelvoorde dans une comédie légère, "La Guerre des Miss" qui plonge le spectateur dans l'univers impitoyable des concours régionaux de beauté. Le film, qui sort dans quelque 350 salles, met en lumière l'enjeu bien réel qui oppose des communes à la prospérité inégale, dans des compétitions kitsch mais toujours populaires, qui débutent souvent à l'échelle du canton. Face à la caméra de Patrice Leconte, pas de clone de Geneviève de Fontenay, mais un "homme au chapeau" incarné par Benoît Poelvoorde, dont le personnage devient le coach d'une commune imaginaire, Charmoussey. Celle-ci tente de prendre sa revanche sur Super Charmoussey, la prospère station de ski voisine qui, grâce à ses beautés locales, décroche depuis 22 ans le titre envié de Miss du département.

"Les Trois singes"

De Nuri Bilge Ceylan (France/Italie/Turquie, 1H49). Avec Ahmet Rifat Sungar, Hatice Aslan.
Prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes, "Les Trois Singes" du cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan est un drame de la jalousie filmé en vidéo numérique, prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes. Un politicien (Ercan Kesal) tue un homme la nuit, sur une route de campagne. Craignant de perdre les élections à venir, il propose alors à son chauffeur (Yavuz Bingöl) une forte somme d'argent pour endosser la responsabilité de l'accident, et ce dernier est emprisonné. Lorsque le politicien rencontre l'épouse de son chauffeur (Hatice Aslan), une idylle s'ébauche, sous les yeux du fils du couple (Ahmet Rifat Sungar).

"Parc"

De Arnaud des Pallieres (France, 1H49). Avec Jean-Marc Barr, Sergi López, Nathalie Richard.
Georges Clou habite au Parc, luxueuse ville privée de la Côte d'Azur. Il aime sa femme, son fils, sa maison et son chien. Il va au bureau le matin, à l'église le dimanche, indifférent à l'agitation sociale qui secoue le pays. Un beau jour, un nouveau locataire débarque de nulle part. Ce dernier va tout faire pour détruire l'idéal de bonheur incarné par la famille Clou.

"Et après"

De Gilles Bourdos (Canada/France, 1H47). Avec Romain Duris, John Malkovich, Evangeline Lilly.
A l'âge de huit ans, Nathan est entré dans le tunnel lumineux de la "mort imminente" pour avoir voulu sauver une fillette. Déclaré mort, le petit garçon se réveille inexplicablement. Vingt ans plus tard, Nathan est devenu un brillant avocat new-yorkais. Meurtri par les circonstances douloureuses de son divorce, il s'est barricadé dans son travail, loin de son ex-femme Claire et de sa fille.

"Sept vies"

De Gabriele Muccino (USA, 2H03). Avec Will Smith, Rosario Dawson, Woody Harrelson.
Sept noms, sept inconnus, un secret : le personnage central, Ben, cherche sa rédemption en transformant la vie de sept personnes. Tout se déroule comme prévu jusqu'au jour où Ben tombe amoureux de l'une de ces cibles.

"20th Century Boys"

De Yukihiko Tsutsumi (Japon, 2H20). Avec Toshiaki Karasawa, Etsushi Toyokawa.
1969 : Kenji et sa bande de copains passent leurs vacances d'été à rêver de l'exposition universelle d'Osaka et à s'inventer un scénario catastrophe de fin du monde dans leur cahier des prédictions. A cette époque, Kenji voulait devenir une rock star et sauver l'humanité.
1997 : Kenji aide sa mère dans la supérette de quartier tout en jouant la baby-sitter pour sa nièce Kanna. Ses rêves de gamin resurgissent lorsque la police le questionne sur une mystérieuse organisation.

"Les vieux sont nerveux"

De Thierry Boscheron (France, 1H35). Avec Gilles Gaston-Dreyfus, Jean Arrondel, Michèle Simonnet.
Laissés pour compte dans une maison de retraite, une bande de "Séniors" détournent de la morphine à usage médical pour se procurer des amphétamines et autres produits dopants leur permettant quelques instants d'oublier l'usure du temps.

"Des idiots et des anges"

De Bill Plympton (USA, 1H18 - Film d'animation).
Angel, homme égoïste et sans principes, s'éveille un matin avec des ailes dans le dos. Il s'efforce de les dissimuler, mais les autres clients du Bart's, le bar où il a ses habitudes, percent son secret et se moquent de ses étranges appendices.

"Slumdog Millionaire"

De Danny Boyle (USA, Grande-Bretagne, 2H00). Avec Dev Patel, Mia Drake, Freida Pinto.
Un adolescent orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, en Inde, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission locale "Qui veut gagner des millions ?". Tout près du but, il est arrêté par la police.
Ce long métrage a remporté dimanche quatre Golden Globes, considérés comme l'antichambre des Oscars : meilleur film, meilleur réalisateur pour le Britannique Danny Boyle, meilleur scénario et meilleure musique originale.

--------------------
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
12339 messages postés
   Posté le 12-01-2009 à 23:20:31   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Perso, depuis le temps que j'en attends la sortie, c'est certain : j'irai voir "Un homme et son chien", avec Belmondo (qui mérite un grand coup de chapeau pour l'exploit accompli).

--------------------
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
4623 messages postés
   Posté le 18-01-2009 à 16:20:43   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

"Les Insurgés" pourrait être intéressant... Je savais bien que j'avais reconnu un MP40 sur l'affiche, je suis pas fou

--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
12339 messages postés
   Posté le 18-01-2009 à 23:35:41   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

ThunderLord a écrit :

(...) je suis pas fou

Ouais, enfin... c'toi qui l'dit !

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  L'ORATOIRE  Le Coin des CINÉPHILES  Sorties en salle le 14 janvierNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum