Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LE JARDIN DE GAIA  SCIENCES 

 Second survol de MERCURE par Messenger

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
12339 messages postés
   Posté le 01-05-2009 à 13:04:32   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Le second survol de Mercure par Messenger révèle une planète plus active

Le second survol par la sonde américaine Messenger de Mercure en octobre 2008 a révélé une planète beaucoup plus active que ne le pensaient les astronomes, selon quatre études publiées jeudi.

Les plus de 1.200 images couleur à très grande résolution prises par les caméras à bord de la sonde ont aussi permis de découvrir un énorme bassin de près de 800 km de long, bien préservé et portant des signes d'activités volcaniques et géologiques passées.

Ce bassin baptisé Rembrandt, est le premier observé sur Mercure, dont le terrain est bien exposé et non recouvert d'une épaisse couche de cendres volcaniques comme c'est normalement le cas sur cette planète.

"Ce bassin s'est formé il y a environ 3,9 milliards d'années près de la fin d'une période de bombardements intenses de météorites à l'intérieur du système solaire", explique Thomas Watters de la Smithsonian Institution à Washington, un des membres de l'équipe scientifique de Messenger et principal auteur d'une de ces études toutes parues dans la revue Science datée du 1er mai.

"Le deuxième survol de Mercure (le 6 octobre 2008) a permis de faire de nombreuses découvertes dont l'une des plus surprenantes a été l'ampleur du changement des interactions entre le champ magnétique de la planète et les vents solaires comparativement aux observations faites lors du premier passage de Messenger en janvier 2008", explique Sean Solomon, astronome de la Carnegie Institution à Washington, principal scientifique de la mission.

Les instruments de Messenger ont également détecté du magnésium dans l'atmosphère fine de Mercure, une observation déjà annoncée avant.
Mais cette observation avec d'autres données confirment que le magnésium est un élément important des matériaux formant la surface de la planète.
Toutefois l'analyse de ces données a révélé une quantité et une distribution inattendues de magnésium, relèvent ces scientifiques.

Les instruments de la sonde ont également détecté des particules de sodium et de calcium dans l'atmosphère de Mercure appelée exosphère.

Messenger a permis lors de ce second survol de lever le voile de 30% de la face cachée et mystérieuse de Mercure, plus petite planète du système solaire.
Messenger est passée le 6 octobre 2008 à 201 km au-dessus de l'équateur de Mercure à une vitesse de 23.818 km/heure.

Combiné avec les données obtenues lors du premier survol de Mercure par Messenger le 14 janvier, et par Mariner 10 (premier engin à s'approcher de Mercure à trois reprises en 1974 et 1975), ce deuxième vol a permis d'étendre la surface totale observée à environ 95% de la planète, avaient précisé précédemment les responsables de cette mission.

Outre les appareils photo, Messenger est aussi équipée d'un altimètre au laser qui a permis d'effectuer un relevé topographique. Les scientifiques ont pu ainsi faire une corrélation entre les images à haute définition recueillies avec des mesures topographiques très précises.

Messenger doit faire un troisième survol de Mercure le 29 septembre 2009.

Voici le site internet de la mission Messenger : http://www.nasa.gov/messenger

(AFP - 30/04/09)

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LE JARDIN DE GAIA  SCIENCES  Second survol de MERCURE par MessengerNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum