Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LE JARDIN DE GAIA  SCIENCES 

 Un nouveau téléscope de 42 mètres de large

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 01-12-2006 à 22:13:26   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Citation :


Les astronomes européens ont défini leur très grand télescope de demain
[01/12 - 12h16]

Vue générale du Large Millimeter Telescope (LMT) inauguré le 22 novembre 2006 dans la Sierra Negra à Puebla au Mexico

Les astronomes européens se sont entendus cette semaine sur les caractéristiques de ce qui sera dans une douzaine d'années le plus gros télescope du monde, avec son miroir de 42 mètres de diamètre, même si le projet sera moins ambitieux qu'espéré au départ.

"Nous avons obtenu ici à Marseille le consensus de la communauté scientifique" sur les spécifications du futur ELT (Extremely Large Telescope) européen, a annoncé jeudi Catherine Cesarsky, directrice générale de l'organisation astronomique européenne ESO, qui pilote le projet.

Ce feu vert des astronomes, après quatre jours de discussions, va permettre à Mme Cesarsky de soumettre le projet à son conseil d'administration, la semaine prochaine, afin d'engager les études détaillées.

Le futur instrument, dont le coût sera de l'ordre du milliard d'euros, sera doté d'un miroir 1.000 fois plus grand que la modeste lunette de 4 centimètres de diamètre qui permit à l'astronome italien Galilée de découvrir les quatre principales lunes de Jupiter. Il sera aussi plus de quatre fois plus gros que les instruments actuels les plus puissants, les deux télescopes américains Keck de 10 mètres de diamètre installés à Hawaï.

Les études préalables à la construction de l'ELT devraient encore durer de trois à quatre ans, pour une entrée en service vers 2018.

L'extraordinaire moisson d'images du télescope spatial Hubble pouvait laisser croire que les instruments basés au sol allaient bientôt être relégués au rang de simple curiosité. Il n'en est rien, grâce à l'optique adaptative, qui permet de corriger les perturbations créées par l'atmosphère.

Les astronomes européens s'étaient ainsi mis à rêver d'un télescope terrestre de 100 mètres de diamètre. Parfaitement réalisable, mais risqué.

"C'était un excellent concept, mais pour nous doter du grand télescope dans le délai souhaité par le conseil de l'ESO, il valait mieux faire plus petit, moins cher et avec de moindres risques d'exécution", a expliqué Mme Cesarsky.

En dépit de son coût (1 md EUR), qui comporte encore un risque de dérive de 21%, le projet européen ne représente qu'une fraction des 5 milliards d'euros nécessaires à la mise en orbite du successeur d'Hubble, le James Webb Space Telescope, dont le miroir sera bien plus réduit, avec ses 6,5 mètres.

Les Américains sont aussi engagés dans la course au gigantisme au sol, avec deux projets concurrents, l'un de 30 mètres (avec le Canada), l'autre de 21,5 mètres (avec l'Australie). La Chine et le Japon n'ont pas à ce jour de projets et finiront par s'associer aux projets européen ou américains, pronostique-t-on à l'ESO.

Reste à déterminer le lieu d'implantation. L'ESO a mené une prospection à partir de données satellitaires qui n'a fait que confirmer que les meilleurs sites mondiaux étaient déjà bien connus. Elle n'a pas retenu Hawaï, où sont implantés les grands instruments américains, et l'Antarctique, pour des raisons de logistique.

Elle "n'exclut pas les îles Canaries" et "prospecte le Chili, mais aussi l'Argentine où nous avons trouvé un site exceptionnel".

Mme Cesarsky a estimé qu'il ne "serait pas idiot" pour l'ESO d'installer le futur ELT à proximité de son instrument ALMA en cours d'implantation sur les hauts plateaux chiliens. "Il pourrait aussi être intéressant d'avoir les deux ELT (l'européen et l'américain) dans le même hémisphère" pour pouvoir regarder les mêmes zones du ciel avec des instruments de conception différente.
Source : AFP


C'est bien beau de regarder l'espace à la loupe, mais ce qu'on veut nous, c'est y aller ! Je suis néanmoins très curieux de voir quelles images ce nouvel instrument nous permettra de recueillir

--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 12-12-2006 à 03:22:00   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

ça faisait un bail qu'ils en discutaient, de ce télescope, il était temps qu'ils se mettent d'accord.

Attendons sa réalisation complète et sa mise en service ...pour apprécier ensuite ses images !


--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LE JARDIN DE GAIA  SCIENCES  Un nouveau téléscope de 42 mètres de largeNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade