Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
Le Petit Monde d'Audrey
 
Retour au forum
 

Ajouter une réponse

Pseudo :    S'inscrire ?
Mot de passe :    Mot de passe perdu ?
Icône :
                                
                                
Message :
 
 
 
Smilies personnalisés
 
Options :
Notification par email en cas de réponse
Désactiver les smilies
Activer votre signature
 
 
Dernières réponses
Audrey
Chapeau la Belgique pour l'accès internet aux personnes à faible revenu et aux personnes âgées !! C'est tellement rare que ça mérite d'être souligné !

Vincimild a écrit :

Mais il se pose une question: je prends l'exemple de mes parents qui ne sont pas encore du troisième âge, et ils refusent de se mettre à cette technologie. Catégoriquement. "C'est trop compliqué".
Le problème se situe là aussi: les personnes âgées sont-elles aptes à accepter et se rendre compte des possibilités d'internet?

Que certaines personnes âgées refusent internet (ou plutôt d'utiliser un ordinateur), ça se conçoit aisément : beaucoup de gens leur présente les choses comme étant compliqué, leur parle de virus qui fichent tout en l'air, d'intrusions dans les données perso, j'en passe et des meilleures. Avouez qu'il n'y a pas de quoi les rassurer d'emblée et les mettre en confiance !

Il y a donc deux choses importantes pour que des personnes âgées "s'y mettent" :
1°) qu'au lieu de leur en montrer les inconvénients, on leur montre plutôt les avantages : le fait de rester en contact avec leur famille, de lire des infos sur tous les domaines, de pouvoir correspondre même avec les administrations (alors qu'elles ont souvent des difficultés à écrire manuellement, vu leur âge), etc...
2°) qu'on ne les "plante" pas devant un ordi sans explication !! N'importe quel novice en informatique, et ce, quel que soit son âge, a besoin d'être d'apprendre les manips, d'être guidé. Ensuite, au bout d'un certain temps, il mémorise et n'a plus besoin d'aide qu'en cas de gros pépin.
Alors, mettre un ordinateur dans les mains d'une personne âgée, c'est bien ...mais lui apprendre patiemment comment s'en servir, c'est mieux !
Vincimild
En Belgique, l'internet est reconnu par le gouvernement comme d'utilité publique. Lequel gouvernement a mis en place il y a un an un programme destiné à donner accès à l'internet aux couches de population les plus défavorisées, dont les personnes âgées, et cerise sur le gâteau: une initiation gratuite. Pour 800 euros, payables en plusieurs mois, tout un chacun peut avoir un ordinateur et une connexion. Pour votre information, je tiens à vous préciser que la Belgique est un des pays d'Europe où Internet est le plus cher. Dans les résidences pour personnes âgées, sont installées des connexions, afin que la personne du troisième âge qui le souhaite, puisse avoir une activité et des contacts avec sa famille qu'elle n'aurait pas sans cette technologie.
Mais il se pose une question: je prends l'exemple de mes parents qui ne sont pas encore du troisième âge, et ils refusent de se mettre à cette technologie. Catégoriquement. "C'est trop compliqué".
Le problème se situe là aussi: les personnes âgées sont-elles aptes à accepter et se rendre compte des possibilités d'internet?
Arielle
Sans vouloir faire de mauvais jeu de mot, tout simplement parce que tous les chemins mènent à Rome (et à sa perte)!!!
Audrey
Droit à la décadence, c'est certain, Arielle. Nous ne pourrons plus, ensuite, nous demander pourquoi l'empire romain a périclité : nous prenons exactement le même chemin !
Arielle
Oui mais la société actuelle est tellement rongée par l'argent !
Un magasin, un restaurant ne peuvent même pas donner ce qu'ils vont jeter de toute manière sous peine de poursuites, où va-t-on ?
Audrey
Et on retombe encore et toujours sur le même problème : l'argent !!

Alors que, à mes yeux, dans une société fonctionnant normalement (c'est-à-dire humainement), le problème d'argent pour les aides aux personnes âgées ne devrait même pas se poser : on jette tellement d'argent par les fenêtres dans les villes et les régions pour des âneries (et je suis polie là, sinon j'utiliserais un autre mot) !

Ne serait-ce par exemple que l'argent gaspillé pour des pseudos sculptures horribles aux rond-points ou dans certains parcs, ou les travaux de génie civil abandonnés en plein milieu... les exemples ne manquent pas !

Si un seul dizième de l'argent gaspillé était réuni pour les personnes âgées, elles auraient tout ce dont elles ont besoin à l'heure actuelle !!!
Simulacre
Effectivement, vu son cet angle.
Malheureusement, comme tu l'as soulevé, il y a un problème d'argent, pas forcément pour le salarié, mais pour le patron.

Il y a un problème pour chacun des deux cas de figures possibles en ce qui concerne les associations de ce genre.
Soit elles sont de petites échelles, ce qui va de paire avec des ressources financières faibles, qui ont du mal à s'en sortir ne serait-ce que pour les aides à domiciles elles-mêmes.
Soit elles sont de grandes échelles, avec une optique non plus de soutient mais fonctionnant comme une véritable usine, ou les aides à domicile font beaucoup trop d'heures car l'association refuse d'embaucher plus de personnel. Alors delà à les faire embaucher des personnes à mi-temps pour une aide informatique...

Ce n'est pas que je suis pessimiste, l'idée d'aider les personnes agées me paraît très bonne, internet permettant de s'occuper et de faire des rencontres, ce dont manque cruellement les personnes agées, mais malheureusement, je doute de la volonté ou de la possibilité des associations.
Audrey
L'idée serait de placer, (dans les associations d'aide à domicile pour personnes âgées), justement, une personne ayant la connaissance informatique requise (dans notre cas de figure, pas besoin non plus d'un master en informatique).

Ce pourrait être des personnes ayant déjà un emploi à mi-temps ou à temps partiel, et qui "comblerait" le temps restant en travaillant pour l'association... par exemple.

Reste le problème de la rémunération, c'est certain... Même si cela ne correspondrait pas à un salaire plein, puisque temps partiel.
Simulacre
Dans ce cas, le problème se poserait aux niveaux des compétences des aides à domicile des personnes agées, situation que je connais bien, ma mère postulant récément pour ce poste.
Elle même n'a aucune compétence en informatique, et n'y est pas particulièrement intéressée, car avec un ordinnateur depuis 1995, puis deux aux fils des années, elle aurait eu largement le temps d'apprendre.
De plus, certaines personnes agées de mon entourage ayant fait appel à ce genre de services, ou d'autres personnes de ma famille ayant postulé pour ce genre de poste, je dois avouer que pratiquement aucune aide à domicile n'a de compétence informatique, et si une aide à domicile à la chance d'avoir quelques notions d'informatique, celles-ci sont bien trop faible pour lui permettre d'enseigner.

En espérant que tout ceci ne soit representatif que de la plus petite part de villes / villages...
Audrey
Je pensais à des associations qui existent déjà, Simulacre.
En effet, de nos jours, même dans les hameaux reculés, des associations d'aide à domicile pour personnes âgées se déplacent (même si leur "siège social" de trouve dans une petite ville en retrait des hameaux desservis).

Je ne songeais donc à créer à proprement parler des associations spécifiques, mais plutôt à agrémenter le réseau des associations existantes d'une personne (ou plusieurs) par association qui jouerait ce fameux rôle de formateur et d'aide à l'informatique.
 
Retour au forum
 
 
créer forum