Le Petit Monde d'Audrey
Administrateurs : Audrey, ThunderLord
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LA FONTAINE DE JOUVENCE  Le Puits aux LOISIRS 

 Grands voiliers de l'ARMADA de Rouen

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 06-07-2008 à 22:53:25   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

La magie à nouveau retrouvée des grands voiliers de l'Armada de Rouen


Un voilier arrive au port de Rouen, sur la Seine
pour l'Armada, le 3 juillet 2008

La foule s'enthousiasme de nouveau à Rouen pour les grands voiliers de l'Armada, l'un des principaux rassemblements navals de la planète inauguré samedi sur les quais de la Seine et dont la magie ne s'est pas démentie depuis sa première édition en 1989.

Huit à dix millions de visiteurs sont attendus sur le site d'ici le 14 juillet, jour de la parade des navires sur la Seine. Mais dès jeudi, une foule compacte a envahi les quais de la ville, à pied, à vélos, ou en rollers.

"C'est incroyable. C'est toujours pratiquement les mêmes bateaux. Et pourtant les gens ne se lassent pas. L'Armada est devenue une institution. Si elle ne revenait pas, les gens la réclameraient", raconte Jean-Pierre, bénévole au sein de l'association organisatrice. Lui qui en est à sa cinquième Armada s'étonne toujours du succès d'une formule qui semble imperméable à l'usure du temps.

Les visiteurs ont vibré devant les manoeuvres délicates de ces navires dont les noms sonnent comme des invitations au voyage (Amerigo Vespucci, Cuauthemoc, Thalassa, Mir, Dar Mlodziezy, Stad Amsterdam), alors que les grands voiliers s'amarraient à la queue leu leu dans une courbe de la Seine.

"C'est fascinant, cela nous rappelle nos souvenirs d'enfance, les films de corsaires et de pirates",
s'émerveille Claudine, venue de la banlieue parisienne.

Certains ont été surpris par l'apparition d'un nouveau venu depuis l'édition 2003, le pont-mobile Flaubert, le plus haut d'Europe dans sa catégorie, qui forme en position haute comme un arc de triomphe entre le port et la ville.

Dans ce décor de carte postale, les bermudas et les baskets des touristes se sont vite mêlés aux uniformes tirés à quatre épingles des marins venus d'une quinzaine de pays. Les uns et les autres déambulent inlassablement dans un sens ou dans l'autre, parfois avec difficulté quand la foule se fait plus dense.

Le touriste fait la queue pour visiter les bateaux ouverts au public. Le privilégié attend lui les cocktails du soir organisés à bord par les entreprises et les institutions qui paient jusqu'à 15.000 euros la location, quelques heures, du pont d'un bateau.

Sinon, l'Armada ressemble à une gigantesque foire. Dès son arrivée, le visiteur est alpagué par l'un des cent vendeurs de programmes qui doivent donner de la voix pour se distinguer.

Légèrement en retrait des quais, des dizaines de stands ont fleuri : des restaurants ("Aux saveurs de l'Aveyron", "A la gabare du Quercy" ), des boutiques qui vendent des produits qui n'ont souvent qu'un lointain rapport avec la mer, ambre de Pologne, savon de Marseille, huiles essentielles...; mais aussi des stands plus sérieux, comme ceux de la CFTC, de L'Humanité ou des Troupes de marine.

Dans ce supermarché en plein air, les vendeurs de casquettes, briquets et autres porte-clés frappés du logo de l'Armada ont le sourire, mais d'autres font grise mine. Méléna qui vend des petits masseurs "vibrant, relaxant, destressant" est de ceux-là. "Il y a beaucoup de passage mais peu d'acheteurs", déplore-t-elle.

Cette dérive commerciale parfois critiquée est, selon les organisateurs, le prix à payer pour que la manifestation reste gratuite et conserve son caractère populaire.

(AFP - 05/07/08)
---------------------------

Quoique cette dérive commerciale gâche un peu la fête, l'Armada de Rouen est un évènement à ne pas manquer si l'on est dans le secteur ! On en prend plein la vue, dépaysement garanti, au milieu des voiles et de ces navires, dont le plus grandiose (en tout cas pour moi) reste l'Amerigo Vespucci.


L'Amerigo Vespucci (premier plan)
et d'autres navires se rendant à l'Armada

N'hésitez pas à y aller, vous ne le regretterez pas ! Et puis, râter l'édition 2008, ça signifie attendre ensuite 2012 (l'Armada, c'est tous les 4 ans) pour voguer, toute imagination dehors, sur ces quais vibrant d'une autre dimension...


L'Armada à Rouen, c'est du 05 au 14 juillet 2008.
Une adresse utile, celle du site de l'Armada 2008 :
http://www.armada.org/


--------------------
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 29-07-2008 à 22:44:07   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Halala, 4 ans O_o
J'ai de sacrés souvenirs des voiles de la liberté, de mon côté. C'est vraiment "un truc à voir" même si ce n'est pas la porte à côté.

--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Simulacre
Modérateur
Simulacre
1115 messages postés
   Posté le 23-12-2008 à 23:17:35   Voir le profil de Simulacre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Simulacre   

Tiens tiens, un topic sur lequel je pourrais poster quelques photos (une fois retournée chez moi avec mon disque dur sous la main).

Pour ma part, l'Armada, bien que victime d'une dérive commerciale comme chaque grand évènement, reste un rassemblement plus que positif.

La ville est assez morte durant l'été, et l'Armada permet durant plus d'une semaine de soutenir les étudiants restés en ville pour travailler au Subway (non non, je ne pense à personne ).
De plus, cet évènement rapporte beaucoup d'argent. Le VIème pont de Rouen a été construit en grande partie par l'argent récolté par l'Armada.
Beaucoup d'emplois jeunes sont créés et pour ceux qui n'ont rien trouvé, une bonne semaine de travail fait toujours du bien.

Comme le précise Audrey, la manifestation est gratuite. Personne ne force les touristes à acheter des bougies parfumées à 10€ ou à consommer un coca à 5€ sur les quais.
Les quais et les bateaux sont accessibles gratuitement, il faut juste s'armer de patience.
Personnellement j'ai visité l'Amerigo Vespucci (cf la deuxième photo) très tôt, vers 8h du matin, avant d'aller travailler.

Mon seul regret est que ce n'est que tous les 4 ans.

--------------------
Allo soeurette ? Es-tu habituée aux plans looses ? Ne me demandes pas pourquoi, mais je suis enfermé avec Wayne à clef chez moi. ThunderLord
Audrey
Laissez vivre les mots
Administrateur
Audrey
14048 messages postés
   Posté le 24-12-2008 à 20:59:36   Voir le profil de Audrey (Offline)   Répondre à ce message   http://lepetitmondedaudrey.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Audrey   

Ce sera un vrai plaisir de visualiser tes photos de l'Armada, Simulacre !

Oh oui, c'est dommage qu'il faille attendre quatre ans à chaque fois... mais, honnêtement, le fait de guetter l'année de l'Armada la rend d'autant plus précieuse et appréciée. Et puis cela demande une sacrée organisation pour regrouper autant de navires, de tous pays ! A mon avis, les quatre années ne sont pas de trop pour un résultat aussi merveilleux.

--------------------
ThunderLord
Assassin au chômage technique
Co-Administrateur
ThunderLord
5222 messages postés
   Posté le 28-12-2008 à 15:57:04   Voir le profil de ThunderLord (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ThunderLord   

Je confirme, je regarderai les photos avec grand plaisir

--------------------


ThunderLord ---> Thérapie Hautement Utopique et Normalisée de Démultiplication des Etats Reconnus de Léthargie Ombrageuse Reliée à la Démonologie. ©Audrey
Haut de pagePages : 1  
 
 Le Petit Monde d'Audrey  LA FONTAINE DE JOUVENCE  Le Puits aux LOISIRS  Grands voiliers de l'ARMADA de RouenNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum
   Hit-Parade